Comment faire le deuil?

Faire le deuil selon votre psychanalyste à Toulouse ne veut pas dire : « passer à autre chose et oublier le défunt ». Il ne s’agit pas d’effacer quoique ce soit de son vécu, ou de renoncer à une relation qui a contribué à faire de nous ce que nous sommes aujourd’hui. Il s’agit par contre de retrouver progressivement le chemin de la vie, car il serait illusoire à terme de refuser d’être dans la vie parce que l’autre n’y est plus. Au contraire, si ensemble on a vécu, un chemin est a parcourir pour retrouver cette dynamique de vie où l’on puisse redonner une place à l’autre dans notre coeur sans s’interdire de vivre. Il ne s’agit donc en aucun cas d’un processus d’abandon de l’autre, mais d’une retrouvaille de soi.

Faire le deuil pour Philippe-Emmanuel ANTOINE à Toulouse dépasse la question de la mort physique. Il nous touche aussi chaque fois que nous avons à faire un choix, à renoncer à quelque chose pour en faire autre chose. La rupture peut se vivre chaque fois qu’il y a changement : lors d’un divorce, d’un départ en retraite, etc. Ces bouleversements nous renvoient à nos premières séparations depuis la naissance, et à la façon dont nous les avons vécues.

Dans ces moments de rupture, la relation thérapeutique peut soutenir une dynamique de transformation.

Psychanalyste professionnel de ces questions, votre psychanalyste Philippe-Emmanuel ANTOINE vous reçoit dans son cabinet pour un premier entretien.